Interprétez le langage corporel de votre chien en un clin d'œil ! – PeelaGreen®

- 30% sur le collier gps TRACKSOON T920A pour préparer la saison de chasse !

Comprendre le langage corporel du chien en un clin d'œil !

Les humains n'ont pas le monopôle des émotions. Les animaux, et notamment les chiens, ont également des humeurs, qu'ils essaient de nous communiquer. Cependant, il peut être difficile de comprendre ce qu'ils veulent exprimer si l'on n'est pas familier avec leur langage corporel. Ce qu'il y a de bien avec le chien, et ce quelle que soit la race, c'est qu'il ne simule pas ses émotions, et qu'il essaiera de vous dire ce qu'il se passe. En tant que propriétaire d'un chien, il est donc important d'apprendre leur langage de communication, et de rester attentif aux signaux révélateurs que le chien envoie à son maître. Cela permettra de mieux comprendre son ami fidèle, de mieux anticiper ses besoins, d'éviter les comportements négatifs, et de renforcer la complicité avec son chien. Nous allons voir dans cet article comment interpréter le langage corporel du chien.


signaux corporels - Comprendre le langage corporel du chien en un clin d'œil

Interpréter les signaux corporels du chien

Pourquoi est-ce important de comprendre le langage corporel de votre chien ? Tout simplement parce que celui-ci ne parle pas mais exprime énormément de choses par son corps, par sa manière de se positionner, par son attitude, et par la-même, il tente de communiquer avec son maître. Pour interpréter au mieux les émotions de votre chien, il s'agit d'observer certaines parties du corps :

  • La queue : c'est l'une des méthodes de communication les plus faciles à observer chez le chien ;
  • Les yeux : ils sont plus difficiles à distinguer que la queue, mais les chiens transmettent énormément d'émotions à travers les yeux, car c'est l'un des principaux moyens de communication avec son maître ;
  • Les oreilles : ces dernières sont un peu plus subtiles à interpréter et il faudra probablement plus de temps au maître pour les comprendre et s'y habituer, car tous les chiens utilisent leurs oreilles différemment en termes de communication réelle ;
  • Le museau : l'un des signes les plus reconnaissables que l'on peut rencontrer est le bâillement du chien, qui peut être interprété de différentes façons ;
  • La posture : Celle-ci est un peu plus facile à discerner que le museau ou les oreilles car l'on observe le corps entier du chien.

chien tire la langue - Comprendre le langage corporel du chien en un clin d'œil

Les émotions positives

Au niveau corporel, votre chien va exprimer 2 types d'émotions : des émotions positives et des émotions négatives. Dans un premier temps nous allons nous concentrer sur les principales émotions positives, et ensuite nous verrons des émotions négatives. Vous aurez ainsi une palette élargie des émotions les plus courantes que le chien aura tendance à exprimer avec son corps.

1. Le bonheur

Lorsque votre chien exprime un certain bien-être, du bonheur, il aura tendance à se mettre sur le dos en se frottant les épaules et à se tourner vigoureusement dans tous les sens. Lorsque cela se produit, il exprime qu'il est content. Généralement il va le faire juste avant de sortir, car la promenade est un moment de bonheur qui le rend heureux et enthousiaste. Il s'exprimera donc ainsi et vous montrera son contentement.


Bonheur - Comprendre le langage corporel du chien en un clin d'œil

2. L'envie de jouer

L'envie de jouer est généralement très présente chez le chien, surtout s'il s'agit d'un jeune chien. Quand il a envie de jouer, le canidé va se mettre en position de sphinx, les 2 pattes en avant, avec l'arrière train relevé. Dès que vous observez cette position chez votre fidèle compagnon, c'est qu'il a envie de jouer. Cela fonctionne presque à tous les coups, pour tous les chiens, et ce quelque soit la race !


Envie de jouer - Comprendre le langage corporel du chien en un clin d'œil

3. L'humeur amicale

Si votre chien est d'humeur amicale, il aura tendance à avoir la tête légèrement penchée, ce qui peut sembler attendrissant, avenant pour l'humain. Entre autres choses, il peut également vouloir vous lécher les mains, et il sera souvent courbé dans sa posture, tout en remuant le bassin. Si ces signes sont apparents, il sera certainement disposé à apprendre de nouvelles choses et à passer du bon temps avec son maître.


Amical - Comprendre le langage corporel du chien en un clin d'œil

4. La joie

Il est très facile de constater quand son chien est joyeux ! Généralement, celui-ci va se mettre à sauter, à remuer son arrière train et sa queue, à aboyer, à japper, et à bouger un peu dans tous les sens. Il exprimera alors clairement de la joie, par exemple lorsque son maître rentre du travail. Aussi, lorsque sa queue est abaissée mais continue de remuer, cela peut signifier qu'il est enjoué ou excité. Si votre chien louche, cligne des yeux ou vous fait un clin d'œil, cela peut signifier de la joie.


Joie - Comprendre le langage corporel du chien en un clin d'œil

5. L'attention

Un chien alerte aura les oreilles et la tête redressées. Lorsqu'il entendra un bruit inhabituel par exemple, et qu'il y sera attentif, l'on pourra constater qu'il est à l'affut pour savoir d'où vient ce bruit. Aussi, si la queue est abaissée et qu'elle remue lentement, cela peut vouloir dire qu'il attend que vous lui donniez un ordre pour comprendre ce qu'il doit faire. Si les yeux d'un chien sont grand ouverts et que celui-ci est en alerte, il essaie souvent d'attirer votre attention.


Attention - Comprendre le langage corporel du chien en un clin d'œil

6. L'envie de caresses

Si votre ami fidèle commence à se tortiller et à présenter son arrière train, il peut être en demande de caresses. Dans ce cas, il arrive aussi qu'il se mette sur le dos en présentant son ventre, avec les pattes abaissées vers le poitrail. Quand il se met dans cette position là, c'est qu'il a envie qu'on lui gratte le ventre car il adore sûrement cela. Si vous le voyez adopter cette attitude, un câlin sera certainement le bienvenue.


Envie de caresses - Comprendre le langage corporel du chien en un clin d'œil

Les émotions négatives

Maintenant, passons en revue les émotions négatives couramment observées chez le chien, car au delà des émotions positives, les émotions négatives sont également très importantes à comprendre, pour éviter les situations délicates, surtout lorsque vous ne connaissez pas le chien.

1. La méfiance

Vous reconnaitrez un chien méfiant au fait qu'il va, en règle générale, se pencher vers l'avant en tendant le cou au maximum, sans bouger. Cette posture est caractéristique. Aussi, il restera totalement immobile, révélant une certaine prudence, et montrera des signes de méfiance envers son environnement, en se tenant à l'écart par exemple.


Méfiant - Comprendre le langage corporel du chien en un clin d'œil

2. La peur

Un chien qui a peur, quant à lui, aura les oreilles tirées vers l'arrière, contre la tête (légèrement aplaties ou forcées vers le bas, et parfois avec une seule oreille). Sa queue sera tirée vers le bas, arrondie et placée entre ses jambes. La queue repliée entre les pattes est un signe très courant lorsque le chien a peur, est effrayé ou se sent mal à l'aise. Si vous ne parvenez pas à discerner la cause de l'inconfort de votre chien, et que ce comportement est fréquent, il est préférable de l'emmener chez le vétérinaire.


Peur - Comprendre le langage corporel du chien en un clin d'œil

D'autre part, un chien qui a peur aura tendance à fuir. Imaginons par exemple qu'il se fait surprendre par un bruit très fort et qu'il prenne peur, il va vouloir fuir cette situation, et aura tendance à s'échapper très vite. Aussi, il est probable qu'il se mette à bailler exagérément, de manière répétée. Cependant, les chiens baillent aussi pour signaler qu'ils ne représentent pas une menace. À l'approche d'un autre animal ou d'une personne, le chien peut détourner son regard et bailler pour dire qu'il se sent menacé, mais qu'il ne va pas attaquer.

3. L'agressivité

Il s'agit d'une émotion négative qu'il est important de déceler rapidement. Lorsqu'un chien est agressif, les poils du dos vont s'hérisser, sa queue sera horizontale, il va se tenir bien droit, et il aura tendance à retrousser les babines en montrant ses canines. Après, il va grogner et aboyer de plus en plus fort. Lorsqu'un chien est dans cette attitude là, il est conseillé de ne pas trop le fixer dans les yeux et surtout de ne pas avoir de gestes brusques, pour ne pas envenimer la situation. Cela est très important pour qu'il ne se sente pas intimidé, et éviter qu'il puisse attaquer. Si le chien montre les dents, mais n'aboie pas ou ne grogne pas, c'est souvent un signe de protection du territoire ou de protection des ressources.


Agressivité - Comprendre le langage corporel du chien en un clin d'œil

4. Le stress

Quand un chien est stressé, il aura tendance à se gratter et à se lécher avec insistance, mais aussi à bailler très fort plusieurs fois de suite. Pour les chiens, le bâillement est une forme de communication. Les chiens peuvent aussi bailler lorsqu'ils sont grondés par un être humain ou dans d'autres situations génératrices de stress. Vous verrez ce comportement plus souvent chez les chiots lorsqu'ils sont en présence de chiens inconnus. Les chiens baillent notamment quand ils se sentent anxieux, quand ils se trouvent dans un nouvel environnement, ou quand ils sont entourés d'autres chiens. Si le canidé se lèche les babines, il peut soit éponger des restes de nourriture, soit vous montrer qu'il est stressé ou sous pression.


Stress - Comprendre le langage corporel du chien en un clin d'œil

5. L'ennui

Nous avons vu que le chien peut bailler pour exprimer beaucoup de choses, et pas uniquement lorsqu'il est fatigué. Le bâillement peut traduire également l'ennui chez le chien, du moins, c'est un indice supplémentaire. C'est pourquoi il faut regarder aussi les autres critères et l'attitude globale du chien pour déterminer ce qu'il exprime. Un chien qui s'ennuie aura tendance à gratter le sol, à lécher des objets sans relâche. Il pourra de surcroit se mettre devant vous dans la position du sphinx, mais cette fois-ci, en vous regardant fixement. Là, c'est vraiment le signe qu'il a envie de sortir. Il peut également avoir tendance à donner la patte avec insistance. Si cette attitude est observé chez le chien, il ne faut pas hésiter à le sortir.


Ennui - Comprendre le langage corporel du chien en un clin d'œil

En conclusion

Il est très important de rester attentif aux indices mentionnés dans cet article car ils vous aideront à mieux comprendre votre animal de compagnie et à mieux communiquer avec lui. Les chiens manifestent un large éventail d'émotions, et sont tout à fait capables de les communiquer avec vous, pour autant que vous sachiez les interpréter. Ces signes ou indices de communication peuvent être décomposés en fonction des parties du corps utilisées par votre chien, comme la queue, les yeux, les oreilles, le museau, et la posture. Avec un peu d'entraînement, il est tout à fait possible de comprendre rapidement son propre chien, mais aussi celui des autres. Si vous avez des questions sur le langage corporel du chien, n'hésitez pas à les poser dans les commentaires, nous y répondons avec plaisir.


Chien roule sur le dos - Comprendre le langage corporel du chien en un clin d'œil


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés