Promotion exceptionnelle à - 40% sur le collier GPS TRACKSOON® T920A !

Les dents du chien : fonctions & caractéristiques ? Entretien des crocs, incisives, et molaires

Pour manger, mais aussi pour attaquer ou se défendre, la dentition du chien adulte est parfaitement adaptée au régime alimentaire de son ordre. En tant qu'espèce carnivore avant tout, la gueule du chien est équipée de dents et de crocs caractéristiques lui permettant, en pleine nature, d'assurer sa subsistance, sa digestion, et sa protection si nécessaire. Au nombre de 42, les dents supportées par sa mâchoire ont toutes des caractéristiques bien particulières. Vous êtes-vous déjà demandé à quoi servent chaque type de dents chez votre chien ? 

 Les dents du chien : fonctions, caractéristiques, entretien des crocs, incisives, et molaires adaptées à son alimentation


Afin de mieux appréhender l'alimentation et les particularités de votre canidé, voyons ensemble quelles sont les spécificités de ses dents, leur fonction et leur spécialité !

I. Vue d'ensemble

Comme tous les carnivores, le chien possèdent des dents très spécialisées avec de grandes canines, de petites dents devant que l'on appelle les incisives, des prémolaires et ensuite des molaires.

Chaque dent a sa spécialité et sa fonction, et on les compte par demi-mâchoire (42 dents chez le chien adulte et bien portant).

Les crocs sont les canines des animaux carnivores. Ce sont des dents en forme de crochets destinées à se planter dans la chair de leur victime. La plupart du temps, celles-ci servent à tuer sa proie. Très caractéristiques des carnivores, ce type de dent permet de retenir la proie et de déchirer les tissus.

Ensuite ses prémolaires et ses molaires vont lui permettre de mordre dans les tissus pour débiter des morceaux de taille plus réduites pour pouvoir les avaler.

Enfin avec les petites incisives de devant, il pourra décoller les chaires qui sont sur les os, et attraper les petits morceaux tombés à terre.

Le chien adulte, contrairement au chat, est capable de mâcher efficacement, et un régime équilibré incorporera également une partie de son alimentation en légumes et certains fruits, crus de préférence, mais peu ou pas du tout de féculent, car son système digestif n'y est pas bien adapté.


Les dents du chien : fonctions, caractéristiques, entretien des crocs, incisives, et molaires dentition vue d'ensemble

II. Morphologie et caractéristiques

1. Demi-mâchoire supérieure

Chaque demi-mâchoire supérieure possède 3 incisives, 1 canine, 4 prémolaires et 2 molaires (20 dents au total pour la mâchoire supérieure).

2. Demi-mâchoire inférieure

Chaque demi-mâchoire inférieure possède 3 incisives, 1 canine, 4 prémolaires et 3 molaires (22 dents au total pour la mâchoire inférieure ou mandibule).

3. Remarques

Quelque soit le type céphalique du chien et donc la forme de sa mâchoire, dolichocéphale (lévriers, dobermans, ...), mésocéphale (bergers allemands, labradors, ...), ou brachycéphale (boxers, bulldogs, pékinois, ...), le nombre de dents reste identique.

Le chien se sert de ses dents pour manger mais aussi pour se défendre. En effet, dans un contexte naturel, un carnivore sauvage va attraper sa proie avec ses crocs (les canines).

Remarquez que la carnassière inférieure est considérée comme la première molaire et la carnassière supérieure comme la quatrième prémolaire.


Les dents du chien : fonctions, caractéristiques, entretien des crocs, incisives, et molaires charte dentaire

III. Spécificités des dents du chien

1. Les incisives

Les dents de devant, qui sont les plus petites, sont appelées incisives. On en compte 12 dans la mâchoire du chien. Celles-ci sont en forme de fleur de lys ou en trèfle. On les nomme, par demi-mâchoire, pinces (les incisives centrales), mitoyenne (les deux suivantes), et coin (les dernières latérales), le coin étant l'incisive la plus proche de la canine. Leur taille croît dans cet ordre. Les coins supérieurs, plus volumineux, ressemblent aux crocs, et l'usure de leurs lobes donne une évaluation de l'âge du chien.

2. Les canines

Egalement appelées "crocs", les canines, au nombre de 4, sont les dents les plus fortes, les plus solides, et les plus longues dans la mâchoire du chien. Celles-ci, en forme de crochets ou dents lanières, servent à arracher la nourriture chez les carnassiers. Ces dents pointues, très saillantes, sont situées entre les incisives et les molaires. Les crocs, lors du grognement du canidé, servent aussi à mettre en garde et à menacer si l'animal se sent dérangé ou menacé. Les canines tirent leur nom du mot latin canis, le chien. 

3. Les molaires et prémolaires

On en compte 26 dans la gueule du chien (12 en haut, 14 en bas). Leur taille augmente du début de l'arcade jusqu'à la carnassière (molaire volumineuse) puis, diminue. Situées avant la carnassière, les prémolaires, appelées précarnassières, sont minces, coupantes, et en dents de scie.
Après la carnassière, les molaires, appelées aussi tuberculeuses, sont quant à elles aplaties, mamelonnées et triturantes.

Les dernières molaires chez le chien, qui se situes au fond de la mâchoire, sont plutôt assez plates (comme chez l'homme), pour dilacérer et broyer. Ce sont des zones plus propices à l'apparition de caries, surtout si des produits sucrés sont donnés au chien, ce qui est d'ailleurs déconseillé par les vétérinaires.

Les dents du chien : fonctions, caractéristiques, entretien des crocs, incisives, et molaires spécificités anatomiques

IV. La dentition du chiot

La dentition permanente du chien adulte se compte au nombre de 42, tandis que la dentition déciduale du chiot (dents de laits) se compose uniquement de 28 ou 32 dents (le nombre de prémolaires chez le chiot étant différent selon les races), avec un nombre de dents identique pour chaque mâchoire, contrairement à l'adulte. En général, la denture adulte devient complète à 7 mois.

Par demi-mâchoire, le chiot possède donc 3 incisives, 1 canine, et 4 prémolaires. La pousse des dents lactéales chez le chiot commence vers l’âge de trois semaines à un mois et demi. Puis, les dents de lait commencent à tomber au bout du quatrième mois, cependant la durée de pousse et la perte de dents de lait varie évidemment selon les races et les individus. Progressivement, les dents de lait seront remplacées par les dents d'adulte jusqu'à l'âge de sept mois.

Dents de lait
Âge du chiot
Incisives centrales ou pinces A partir de 4 mois
Incisives latérales ou mitoyennes A partir de 4 mois et demi
Canines ou crocs A partir de 5 mois
Prémolaires en molaires (carnassières) A partir de 6 mois


Les incisives, et surtout les canines de lait ressemblent aux dents adultes, mais sont très pointues. Cette particularité a deux conséquences : la première, physiologique, est que l'apparition des dents de lait va encourager le sevrage à cause de la douleur que provoque la tétée chez la mère ; la deuxième, comportementale, est que les mordillements du chiot, contrairement à ce que l'on pourrait imaginer, ne sont pas inoffensifs et peuvent provoquer lésions et douleurs chez les maîtres trop permissifs.


Les dents du chien : fonctions, caractéristiques, entretien des crocs, incisives, et molaires dentition du chiot

V. Particularités des races brachycéphales

Les races brachycéphales, qui possèdent un nez plus enfoncé, tels que les boxers, les bulldogs, et les pékinois, ... ont une particularité supplémentaire. Ces races, qui ont la face un peu raccourcie, ont toutefois conservé le même nombre de dents, dans un petit espace, ce qui engendre plus d'encombrement dentaire, et possiblement plus de maladies liées à la dentition. En effet, les bactéries auront une surface avec des replis plus importants, ce qui risque de prédisposer aux infections dentaires, auxquelles il faut faire particulièrement attention chez ces races, comme chez les races de petits formats, que l'on appelle aussi "Toy", qui ont également conservés de grandes dents, mais dans une mâchoire plus petite.


Les dents du chien : fonctions, caractéristiques, entretien des crocs, incisives, et molaires races brachycéphales


Il est donc fortement conseillé d'habituer ces races de chiens sensibles, au niveau bucco-dentaire, au brossage des dents depuis petit. Il existe également une alternative de choix permettant de gagner du temps et d'atteindre facilement les dents du fond, tout en agissant sur la plaque dentaire déjà présente : le spray anti-tartre pour chien. Effectivement, un bon spray détartrant à base de plantes permettra d'éviter 2 problèmes récurrents chez nos amis à quatre pattes : les dépôts de tartre, pouvant engendrer des maladies parodontales et des gingivites, ainsi que la mauvaise haleine, parfois désagréable en cas de mauvaise hygiène bucco-dentaire chez le chien.


Les dents du chien : fonctions, caractéristiques, entretien des crocs, incisives, et molaires races toys

En conclusion

Parfaitement adaptée pour une alimentation riche en produits carnés, et en produits frais de légumes et de fruits, la dentition du chien, qui est un canidé à dominance carnivore, présente toujours 42 dents, quelque soit la race et son type céphalique. En fonction de son morphotype, une attention particulière pourrait être nécessaire, cependant, pour les petites races qui ne peuvent pas ronger, afin de conserver une hygiène bucco-dentaire optimale, aussi longtemps que possible. Nous espérons vous avoir éclairé au sujet des caractéristiques dentaires de votre ami fidèle, et comme d'habitude, nous vous invitons à partager vos impressions dans l'espace commentaire. Bien à vous !


Les dents du chien : fonctions, caractéristiques, entretien des crocs, incisives, et molaires hygiène bucco-dentaire


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés