L'essentiel à savoir sur le dressage du chien de chasse au sifflet ! – PeelaGreen®

- 30% sur le collier gps TRACKSOON T920A pour préparer la saison de chasse !

Le dressage du chien de chasse au sifflet : comment faire ?

Le dressage du chien au sifflet est essentiel pour la chasse. En effet, les chiens de chasse ont souvent tendance à s'éloigner de leur maître lors des promenades car ils sont vite affairés à flairer les traces des autres animaux et gibiers. Ceci est tout à fait normal si l'on considère qu'ils obéissent à leur caractéristique profonde, la prédation, pour laquelle il ont été sélectionnés. Cependant, il est nécessaire, pour que la sortie se passe bien et pour la sécurité du chien, de lui inculquer une discipline à laquelle il puisse répondre instinctivement et sans erreur. Le sifflet est un accessoire très utilisé parmi les chasseurs pour éduquer le chien au rappel et pour lui transmettre certains ordres spécifiques. Nous allons voir dans cet article quel est l'intérêt du sifflet avec les chiens de chasse, et surtout comment bien l'utiliser.


Le dressage du chien de chasse au sifflet comment faire - épagneul breton avec collier de repérage

Intérêt du sifflet pour le dressage d'un chien de chasse

Le sifflet est un prolongement de la voix qui permet de continuer à donner des ordres au chien de chasse à distance. Lorsque le chien est à proximité, on peut lui parler aisément, mais quand il commence à prendre ses distances, chasser ou bien se détendre, il est nécessaire d'utiliser le sifflet, tout simplement pour le rappeler, ou bien, avec de l'entraînement, pour le faire s'immobiliser, entre autres codifications.

Le sifflet est un accessoire particulièrement utile car il a un son neutre, toujours identique, qui porte loin même en cas de vent. Il s'agit donc d'un marqueur sonore que l'on conditionnera au rappel, avec toujours un renforcement positif à la clef, au retour du chien. En principe, au départ, l'on pourra se fixer un périmètre virtuel que le chien ne devra pas dépasser sous peine de rappel (par exemple, le chien devra rester toujours à vue).


Le dressage du chien de chasse au sifflet comment faire - sifflet noir

Ordres principaux et étapes de l'apprentissage au sifflet

1. Les ordres utiles pour la chasse

Les deux ordres principalement utilisés avec le sifflet sont le rappel et l'arrêt. En fonction de la durée du sifflement, différents comportements peuvent être enseignés : le sifflement court ou doublé pour le rappel, et le sifflement long et dégressif pour l'arrêt avec plaquage au sol, par exemple. En fonction du type de sifflement, le chien comprendra s'il doit s'arrêter ou revenir au pied.

En général, les coups saccadés correspondent au rappel ! Ceux-ci peuvent être utilisés avec les chiens courants pour rassembler la meute. L'arrêt à distance quant à lui, permet de stopper le chien, que ce soit un chien d'arrêt ou un chien de rapport. Pour le retreiver, cela permet de lui donner un ordre, et pour le chien d'arrêt, cela permet de le stopper sur du gibier. Eventuellement, un troisième ordre, le départ, peut être lancé avec un coup de sifflet fort et bref.


Le dressage du chien de chasse au sifflet comment faire - chiot pointer

2. Les 5 étapes de l'apprentissage

Nous allons passer en revue les différentes étapes pour la pratique du sifflet, depuis le dressage des chiots, jusqu'aux chiens adultes et préparés pour la chasse. Sur des jeunes chiens, il faudra essayer de travailler un peu tous les jours, par séance de 5 à 10 minutes, et dans l'idéal 5 fois par semaine. Ainsi, après 2-3 mois, le chien aura vraiment compris ce qu'il faut faire.

a. L'apprentissage du chiot : inculquer le rappel au sifflet

Les premières étapes de l'apprentissage du sifflet chez le chiot peuvent se faire, dans l'idéal, à 3 mois ou avant. À cet âge, l'animal est toujours dans le jeu. Il est donc facile de capter son attention en rendant l'entraînement ludique. On pourra par la même occasion commencer à lui inculquer le rappel au sifflet, en l'habituant au son de l'accessoire avec plusieurs petits coups de sifflet. À cet âge, il ne faut pas être avare en récompenses, dès que le chien a bien compris et appliqué l'exercice : un coup de sifflet, le chien revient, une petite récompense, "c'est bien !".


Le dressage du chien de chasse au sifflet comment faire - chiot beagle

b. L'apprentissage du jeune chien : marquer l'arrêt avec la laisse

Dans un second temps, nous allons apprendre au chiot de 6 mois à marquer l'arrêt, en utilisant le sifflet et la laisse : on guide le chien en marchant avec la laisse, on s'arrête, un coup de sifflet, une petite récompense ! Ce genre d'exercice très simple peut être pratiqué tous les jours par tous les membres de la famille, même lorsque l'on se promène en ville, si le chien a les bonnes bases acquises dès le départ.

Concrètement, l'entraînement pour l'arrêt à distance avec le sifflet commence avec la marche au pied, le chien tenu en laisse. Le coup de sifflet est généralement long et dégressif. On part avec le chien, on s'arrête, on lui demande de s'assoir "Assis", et on met un coup de sifflet long (avec un signe de la main à plat en même temps), puis on caresse ou on récompense.  L'exercice peut être répété plusieurs fois de suite : continuer à avancer, resiffler encore (toujours avec la main pour que le chien comprenne bien le stop visuel (le geste de la main) et sonore (le sifflet), et ainsi de suite sur plusieurs mètres.


Le dressage du chien de chasse au sifflet comment faire - epagneul

c. Confirmer l'arrêt sans laisse

Une fois que le chien aura bien compris cela, on pourra enlever la laisse et répéter le même exercice, sans la laisse. Le déroulement est toujours le même : au pied, on avance avec le chien à côté de soi, et on s'arrête avec un coup de sifflet (un coup de sifflet long et le chien s'assoit). Ensuite, au pied, on continue à marcher, un coup de sifflet (le chien doit s'arrêter), mais pas le maître.

Celui-ci va continuer à marcher en avant, puis après quelques pas, s'arrêter pour se retourner vers l'animal, et confirmer l'arrêt avec un autre coup de sifflet long (le chien doit rester immobile). Quand le chien a bien assimilé cela, on continue à s'éloigner, toujours en insistant avec le sifflet (coup de sifflet long) pour que le chien reste sur place, attendant les instructions de son maître.


Le dressage du chien de chasse au sifflet comment faire - chien assis

d. Varier les ordres avec le sifflet et la main

Après avoir validé les premières étapes, l'on pourra commencer à rappeler le chien au sifflet, à bonne distance (une vingtaine de mètres). Le rappel au sifflet se fait avec plusieurs coups saccadés. Lorsque le chien avance vers son maître, en profiter pour jouer avec le sifflet et varier les ordres : arrêter à nouveau le chien avec un coup de sifflet long (attendre qu'il s'assoit), ce qui permettra de travailler et bien maîtriser l'arrêt à distance.

Si le chien bouge, on retourne vers le chien, toujours avec la main en avant bien à plat, pour lui signifier le "Stop", en insistant avec le sifflement long. Lorsqu'il est à l'arrêt, on caresse le chien (la récompense), et on continue l'exercice de la même manière, en variant le rappel et l'arrêt à distance avec le sifflet et la main, en veillant à toujours bien associer le "Assis", le sifflet, et la main.

En fait, c'est la main qui dirige lorsque le chien est à vue. Le sifflet permet de stopper le chien rapidement (grâce au conditionnement sonore), et ensuite la main commande ce qu'il faut faire. On peut, soit rappeler le chien (en tapant des mains ou sur la cuisse par exemple, en plus du sifflement saccadé), soit l'envoyer à droite, à gauche, ou encore plus loin.


Le dressage du chien de chasse au sifflet comment faire - fox terrier

e. Augmenter la difficulté des exercices

Enfin, après avoir vu la marche au pied en laisse, puis sans laisse, l'arrêt et le "Assis" avec le sifflet, ainsi que le rappel, on pourra aussi travailler le départ du chien au sifflet, avec un coup de sifflet fort et bref. On envoie d'abord le chien et on l'arrête progressivement à 10-20-30 mètres. On travaille ainsi, et si cela fonctionne, on peut se permettre d'aller un peu plus loin.

Par exemple, après avoir couru sur une bonne cinquantaine de mètres, le chien devra s'arrêter au premier coup de sifflet long et dégressif, que l'on confirmera avec un deuxième coup de sifflet long pour que le chien s'assoit, dans l'attente. Aux coups de sifflet saccadés suivants, il devra revenir rapidement vers son maître.

Quand le chien est bien habitué, peu importe la distance où il se trouve, avec un coup de sifflet long, le chien est interpellé, nous regarde et demande ce que l'on veut. Une fois le dressage au sifflet bien assimilé, normalement, le chien n'oublie pas. Cependant, quelques piqures de rappel seront toujours bénéfiques de temps en temps.


Le dressage du chien de chasse au sifflet comment faire - chien couché

En conclusion

Le dressage des chiens de chasse au sifflet est essentiel pour commander ses chiens à distance, lors des parties de chasse. Cela dit, ce n'est pas une mince affaire. Cela demande de la patience et de la persévérance, et selon la race du chien, vous obtiendrez des résultats plus ou moins rapides. Certains propriétaires préfèreront faire appel à un professionnel. Cependant, si vous êtes passionné et que vous y consacrez le temps nécessaire, vous pourrez en quelques mois, à l'aide des conseils et méthodes délivrés dans cet article, obtenir le succès recherché avec votre chien de chasse. Avec un entraînement régulier, le rappel, l'arrêt, et le départ au sifflet n'auront plus aucun secret pour vous. Nous vous souhaitons un bon dressage de votre chien au sifflet !


Le dressage du chien de chasse au sifflet comment faire - sifflet tête de chien


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés